Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Story

3 décembre 2018 – Aujourd’hui marque la fête de saint François Xavier S.J., l’un des premiers jésuites, considéré par certains comme le plus grand missionnaire depuis l’époque des apôtres.

Xavier est né en Navarre en Espagne le 7 avril 1506. Après avoir terminé des études en Espagne alors âgé de 19 ans, il s’est rendu à Paris en 1525 où il est entré au Collège de Sainte-Barbe et s’est lié d’amitié avec Pierre Favre et Ignace de Loyola. Ignace a rapidement gagné la confiance des deux hommes, et Favre et Xavier se sont offerts à la formation de la Compagnie de Jésus. Quatre autres hommes les ont rejoints (James Lainez, Alfonso Salmerón, Nicholas Bobadilla et Simón Rodrigues) et les sept ont prononcé des vœux de pauvreté et de chasteté à Montmartre le 15 août 1534.

Après avoir terminé ses études à Paris et y avoir enseigné pendant un certain temps, Xavier a quitté la ville avec ses compagnons en 1536 pour se rendre à Venise où il soigna les malades dans les hôpitaux. Le 24 juin 1537, il a été ordonné avec Ignace. L’année suivante, Xavier s’est rendu à Rome où, au printemps de 1539, il a rencontré Ignace et ses compagnons pour préparer le fondement définitif de la Compagnie de Jésus en 1540.

Xavier a ensuite été nommé par Jean III, le roi du Portugal, pour évangéliser le peuple des Indes orientales. En avril 1541, il est parti dans un dangereux voyage pour l’Inde, arrivant à Goa en mai 1542. Il a passé les cinq premiers mois à prêcher et à servir les malades. Il parcourait les rues en sonnant une cloche, invitant les enfants à entendre la parole de Dieu et leur expliquant le catéchisme.

En octobre 1542, il s’est rendu sur la côte des pêcheurs de perles dans le but d’y restaurer le christianisme. Bien qu’introduit des années auparavant, le christianisme y avait presque disparu, faute de prêtres. Il a consacré près de trois ans à prêcher au peuple de l’Inde occidentale, convertissant beaucoup de gens. Il a affronté de nombreuses épreuves, notamment des persécutions de la part de certains rois du pays et d’autres des soldats portugais.

Au printemps 1545, Xavier s’est rendu à Malacca en Malaisie et en janvier 1546, il s’est rendu aux îles Moluques où les Portugais avaient des colonies. Pendant un an et demi, il a prêché l’Évangile aux habitants. En juillet 1547, il était de retour à Malacca où il a rencontré un Japonais nommé Anjiro et il en appris davantage sur le Japon, l’inspirant à y répandre le christianisme. Cependant, la Compagnie exigea sa présence à Goa. Pendant les six années où Xavier travailla ailleurs, d’autres missionnaires jésuites étaient arrivés à Goa et en 1548, Xavier les envoya à travers l’Inde où il avait établi des missions afin de préserver et de continuer son travail. Il a également créé un noviciat et une maison d’études.

En juin 1549, Xavier s’est finalement rendu au Japon accompagné du père Cosme de Torres, un prêtre espagnol, du frère Juan Fernández et d’Anjiro, qui avait été baptisé à Goa et qui avait reçu le nom de Pablo de Santa Fe. Ils ont atterri au Japon en août et la première année entière a été consacrée à l’apprentissage de la langue japonaise, avec l’aide de Pablo de Santa Fe. Xavier a commencé à prêcher et a fait quelques convertis, mais les moines japonais l’ont fait bannir de la ville. Il a quitté Kagoshima en août 1550 pour prêcher ailleurs dans le centre et le sud du Japon.

Après avoir travaillé environ deux ans et demi dans le pays, il a laissé la mission aux pères de Torres et au frère Fernández, retournant à Goa en 1552. Xavier s’est ensuite tourné vers la Chine et a commencé à y planifier une expédition.

Pendant son séjour au Japon, Xavier avait beaucoup entendu parler des Chinois et y a vu une excellente occasion de propager l’Évangile. Il a quitté Goa en avril 1552, arrivant à l’automne sur la petite île de Shangchuan, au large des côtes chinoises. Cependant, avant d’atteindre le continent, il est tombé malade et est décédé sur l’île le 3 décembre 1552.

Il a accompli une quantité impressionnante de travail missionnaire en seulement 10 ans, soit de mai 1542 à décembre 1552, ce qui lui a valu les titres « d’Apôtre des Indes » et « d’Apôtre du Japon ». Il a été canonisé avec saint Ignace en 1622 par le pape Grégoire XV et nommé saint patron de toutes les missions étrangères par le pape Pie X.

Son corps est toujours enchâssé à Goa dans la basilique du Bon Jesus (Basílica do Bom Jesus). En 1614, par ordre du Supérieur général de la Compagnie de Jésus Claudio Acquaviva, son bras droit a été coupé au coude et emmené à Rome, où un autel a été fabriqué pour l’exposer dans l’église du Gesu. Il prête son nom à de nombreuses écoles, paroisses et communautés jésuites du monde entier, dont l’école secondaire Xavier High School à New York et l’université Xavier University à Cincinnati.

[Sources : Encyclopédie catholique, Catholic Online, université Xavier University]

Sorry! There is no Team Showcase saved under the ID '38587'. You need to cick the 'Save Showcase' button to actually save it before it can appear on the front end via your shortcode. Please read more about this here

Related Items of Interest

En réponse à la Lettre ouverte des employé-es mis-es à pied du Centre justice et foi
En réponse à la Lettre ouverte des employé-es mis-es à pied du Centre justice et foi
Nous ne pouvons pas rester silencieux !