Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Story

30 mars 2018 – Alors que Jésus était accroché à la croix, il a prononcé sept dernières phrases d’une grande signification pour ceux qui contemplaient sa passion et sa mort. Aujourd’hui, le Vendredi Saint, nous nous souvenons de ses sept dernières paroles, qui ont été largement utilisées dans les homélies du Vendredi Saint.

La tradition a commencée au 17e siècle avec un prêtre jésuite au Pérou. Il a développé un service de méditations pour le Vendredi Saint basé sur les dernières paroles de Jésus et la dévotion répandue dans le monde. Les derniers mots de Jésus, tels qu’ils sont consignés dans les Évangiles, sont devenus partie intégrante de la tradition du Carême de l’Église.

Les sept dernières paroles font traditionnellement partie d’un service du Vendredi Saint et comprennent souvent un élément de musique, de prière ou de réflexion. La plupart des églises choisissent sept orateurs différents. À l’église Saint-Ignace à New York, la dévotion des Sept dernières paroles du Vendredi Saint inclura une variété de perspectives. L’église jésuite a invité un pasteur luthérien, un recteur anglican, un enseignant laïc de la Loyola School à New York et un prêtre jésuite, entre autres, pour réfléchir aux paroles que Jésus a prononcées sur la croix.

Le père Timothy Kesicki S.J., président de la Conférence jésuite du Canada et des États-Unis, a également prêché sur le sujet. « Quand nous souffrons le plus… nous pouvons crier et Dieu nous sauvera », a déclaré le père Kesicki par rapport aux dernières paroles du Christ, « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? »

« Jésus est sur la croix; ses nerfs, son corps, son sang, son angoisse sont les nôtres. Et au milieu de cette douleur atroce, il fait la confession ultime : il y a un Dieu et Dieu m’entendra. Combien de fois nous sommes-nous permis de porter la profondeur de notre âme à Dieu? »

Le père Kesicki se souvient avoir rencontré un homme récemment veuf sortant de l’église. L’homme a dit au père Kesicki qu’il était « en colère contre le grand gars ». Le père Kesicki a montré du doigt les portes de l’église et a dit : « Les murs à l’intérieur de ces portes sont construits pour crier. Dieu vous veut tous, alors faites savoir à Dieu ce que vous ressentez. Sinon, comment connaîtra-t-il les profondeurs de votre amour? »


(Image via www.marionfumc.org)

Le père James Martin S.J., auteur à succès et rédacteur en chef du magazine America Magazine, a également prononcé des homélies sur les sept dernières paroles le Vendredi Saint. L’homélie donnée par le père Martin à la cathédrale Saint-Patrick de New York est devenue le fondement pour son livre Seven Last Words.

Dans l’introduction du livre, le père Martin dit : « S’il y a un thème primordial dans mes propres réflexions, c’est la façon dont les souffrances de Jésus l’aident à nous comprendre. … La personne à qui nous prions, l’homme que nous espérons suivre, celui qui est ressuscité des morts, nous comprend – parce qu’il a vécu une vie humaine, cette vie qui, en particulier dans sa dernière semaine, a été remplie de souffrance. »

Le père Martin espère que les paroles de Jésus sur la croix nous invitent à une amitié plus profonde avec le Sauveur. Et il veut que les gens se souviennent que « le Vendredi Saint était un seul jour dans la vie de Jésus. En d’autres termes, la vie de Jésus n’était pas uniquement souffrance et douleur. »

Ce thème est également repris par le père Kesicki, qui voit le triomphe de l’esprit humain même face à la mort dans les dernières phrases de Jésus. « Tant qu’il y a un seul homme, une femme ou un enfant sur terre avec la grâce d’être changé par cet amour qui se vide, il ou elle peut prendre la croix et le suivre. »

Le désir le plus profond de Jésus, a déclaré le père Kesicki était « d’achever ce pour quoi il était né. Plus que toute autre chose dans la vie, il voulait mourir pour nous, par pur amour inconditionnel pour nous. »

Cliquez sur les liens ci-dessous pour écouter chaque partie des réflexions du père Kesicki tirées de son homélie du Vendredi Saint ou retrouvez-les toutes sur iTunes.

Les Sept Dernières Paroles du Christ

« Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. »
« En vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. »
« Femme, voici ton fils »… et à Jean : « Voici ta mère. »
« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? »
« J’ai soif. »
« Tout est achevé »
« Père, entre tes mains je remets mon esprit. »[Sources: Loyola PressU.S. CatholicThe Word Among Us]

Voulez-vous en savoir plus sur les vocations à la Compagnie de Jésus? Visitez www.jesuitvocations.org pour plus d’informations.

Sorry! There is no Team Showcase saved under the ID '38587'. You need to cick the 'Save Showcase' button to actually save it before it can appear on the front end via your shortcode. Please read more about this here

Related Items of Interest

En réponse à la Lettre ouverte des employé-es mis-es à pied du Centre justice et foi
En réponse à la Lettre ouverte des employé-es mis-es à pied du Centre justice et foi
Nous ne pouvons pas rester silencieux !