Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Story

En janvier dernier, plusieurs membres de la famille ignatienne se sont réunis pour discuter du Synode sur la Synodalité. « Comment enrichir et complémenter ce qui se passe déjà et comment rejoindre différents groupes? », a demandé l’animateur, le P. Gilles Mongeau, SJ. Norbert Piché, Élisabeth Garant, André Courchesne, John O’Brien, SJ, Laurence Loubières, XMCJ, Hendrikus Van Meijel, SJ, Andrée Richard, CVX, et John Meehan, SJ, ont partagé leurs idées et sentiments par rapport au processus synodal dans leur contexte.

En résumé, les participants de la table ronde ont souligné l’importance de réfléchir sur la synodalité au sein de nos propres instances, mais aussi d’utiliser les dons de la spiritualité ignatienne pour soutenir le discernement à propos du processus synodal dans nos réseaux, et dans les périphéries. Le Synode sur la Synodalité est ainsi une occasion unique de planter des graines au niveau de l’Église universelle, pour l’Église universelle.

Devenir des intermédiaires

La famille ignatienne, par les outils et dons notre spiritualité, est uniquement bien positionnée pour agir comme intermédiaire auprès de groupes en périphérie de l’Église. L’exemple des jeunes est revenu à plusieurs reprises dans la discussion. Comment les rejoindre? Différentes idées ont été lancées, comme tenir un forum pour les adolescents/jeunes adultes ou encore utiliser les réseaux existants (les écoles, le groupe Avenir du christianisme social, la Commission sur l’éducation, etc.) afin qu’ils aient un endroit où leur voix puisse être entendue, et relayée.

Le Synode sur la Synodalité est ainsi une occasion unique de planter des graines au niveau de l’Église universelle, pour l’Église universelle.

Les membres de la famille ignatienne peuvent également, via leurs propres réseaux, aider les gens plus largement à nourrir une intelligence de la foi, par exemple en tenant des discussions pour approfondir les questions soulevées par le Synode (avec les outils du Service pour le discernement en commun ).

L’idée de groupes de lecture, proposée par le P. O’Brien, a suscité beaucoup d’intérêt comme outil pour rejoindre différentes personnes et leur donner des outils afin qu’elles puissent réfléchir plus profondément sur leur place dans l’Église. Cette idée pourrait être reprise par les secteurs et apostolats de la province : le secteur intellectuel, centres de retraites, le secteur de la justice sociale, etc.

Un processus à long terme

P. John Meehan, SJ

« Rien ne nous empêche d’être créatifs et de mettre en place des processus qui sont sur le long terme, pour proposer la synodalité. Nous n’avons pas à attendre 2024 pour agir comme une Église synodale, pour devenir qui nous sommes », a dit soeur Loubières avant que le P. Meehan ne souligne à son tour qu’en effet, nous avons déjà commencé à marcher sur le chemin de la synodalité.

Selon les participants de la table ronde, le Synode sur la Synodalité est un processus qui nous invite à réfléchir sur le long terme, même après la période de consultation. C’est un moment propice pour planter des graines, essayer de nouvelles choses, effectuer un travail de fonds dans nos institutions et expérimenter, a notamment souligné Mme Garant.

La Synode est ainsi une occasion d’être autocritique dans nos propres institutions, dans nos communautés ou nos oeuvres. « Où sont déployées nos énergies, où en sommes-nous au niveau de la conversion nécessaire pour la synodalité ? » sont quelques-unes des pistes de questionnement proposées par le P. Mongeau. Ainsi, au sein même de la province et des secteurs, le Synode vient confirmer Pèlerins ensemble, mais nous invite néanmoins à continuer le cheminement vers la synodalité.

Vous avez des idées, des histoires à raconter sur votre processus synodal? Écrivez-nous.

En lire plus sur les outils proposés par le Service du discernement en commun.

Sorry! There is no Team Showcase saved under the ID '38587'. You need to cick the 'Save Showcase' button to actually save it before it can appear on the front end via your shortcode. Please read more about this here

Related Items of Interest

Nous ne pouvons pas rester silencieux !
Jeffrey S. Burwell, SJ, nommé prochain Provincial des Jésuites du Canada
Comment embrasser le changement et trouver notre voie : Leçons d’un scolastique jésuite