Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility

Story

Par Canadian Jesuits International 

Familles accompagnées par les jésuites d’Haïti

Les jésuites en Haïti accompagnent les familles vulnérables touchées par le tremblement de terre du 14 août 2021 pour la construction de logements dans le sud du pays. Vous trouverez ci-dessous un rapport d’étape sur le travail accompli jusqu’à présent. Canadian Jesuits International (CJI) soutient ce travail grâce à la générosité des Canadiennes et des Canadiens.  

Malgré les troubles sociopolitiques et la crise sécuritaire persistante en Haïti, les efforts de reconstruction des jésuites et des communautés marginalisées dans la partie sud progressent considérablement.  

Selon un rapport intermédiaire envoyé à CJI, six mois après le lancement du projet en février 2022, vingt des familles les plus vulnérables ont été relogées avec dignité dans des maisons neuves dans les départements de la Sucrerie Henri et de Ducis dans le Sud.  

Cet automne, une vingtaine d’autres maisons seront prêtes à accueillir des familles ce qui porte à quarante le nombre de nouvelles maisons terminées sur les soixante prévues dans la région. 

Maison en construction dans le département de Grand’Anse

Dans le département de Grand’Anse, qui se trouve aussi dans la zone affectée, vingt maisons sont en construction et des préparatifs sont en bonne voie pour une autre vingtaine. Cela portera le nombre de maisons à quarante sur les soixante prévues dans cette zone. Le mauvais état des routes, les problèmes de communication et les troubles politiques ont retardé les travaux de construction dans la région de Grand’Anse.  

Pour assurer l’achèvement du projet début 2023, de nouvelles stratégies ont été mises en place dont une présence accrue du coordonnateur technique (ingénieur) sur le terrain afin de mieux animer les équipes de contremaîtres et de maçons et afin qu’il réponde plus rapidement à leurs besoins.  

Selon l’UNICEF, environ 800 000 personnes ont été affectées par le séisme de magnitude 7,2 dont 2 200 morts et plus de 12 000 blessés.  

Peu après, la dépression tropicale Grace a déversé des pluies torrentielles sur les collectivités dévastées par le tremblement de terre, réduisant encore l’accès à l’eau potable, aux services sanitaires et aux abris.  

« Ce projet est l’occasion de transformer une tragédie en une possibilité de développement humain et socioéconomique pour les plus vulnérables », a déclaré feu le père Kawas François, SJ, alors directeur de la Commission d’intervention des jésuites dans le Grand Sud d’Haïti.  

« Ce projet est l’occasion de transformer une tragédie en une possibilité de développement humain et socioéconomique pour les plus vulnérables. » 

Désastre et gestion des risques  

Le deuxième volet du projet, axé sur la formation et la sensibilisation, a également été mis en œuvre. Au total, 240 hommes et femmes des familles bénéficiaires ont participé à un atelier de formation de deux jours sur la gestion des risques et des catastrophes.  

Les familles ont appris à se protéger en cas de tremblement de terre, d’ouragan et d’autres cataclysmes. Elles se sont familiarisées avec la gestion de l’eau, le reboisement et d’autres pratiques écologiques. Elles ont également eu accès à un soutien psychosocial, économique et spirituel.  

Les familles les plus vulnérables des départements du Sud et de la Grand’Anse seront relogées dans de nouvelles maisons équipées de dispositifs antisismiques et anticycloniques

« Malheureusement, les troubles sociopolitiques sont venus perturber la périodicité de ces ateliers. Nous prenons les dispositions nécessaires pour que toutes les familles sélectionnées puissent bénéficier de cette activité », nous assura le père Kawas. 

Les familles bénéficiaires et leurs proches, dont beaucoup sont abandonnés par le gouvernement, ont réservé un accueil chaleureux au projet. Ces personnes ont soutenu avec enthousiasme la mobilisation des communautés sur des thèmes tels que la protection contre les catastrophes naturelles, l’urgence de relever les défis environnementaux et la gestion des conséquences psychosociales individuelles et collectives des cataclysmes.  

Les familles bénéficiaires et leurs proches, dont beaucoup sont abandonnés par le gouvernement, ont réservé un accueil chaleureux au projet. 

« Ces communautés expriment publiquement leur gratitude aux jésuites et à leurs donateurs internationaux pour leur solidarité et leur soutien », a conclu le père Kawas. 

Pour soutenir Haïti

Sorry! There is no Team Showcase saved under the ID '38587'. You need to cick the 'Save Showcase' button to actually save it before it can appear on the front end via your shortcode. Please read more about this here

Related Items of Interest

En réponse à la Lettre ouverte des employé-es mis-es à pied du Centre justice et foi
En réponse à la Lettre ouverte des employé-es mis-es à pied du Centre justice et foi
Nous ne pouvons pas rester silencieux !